Mois : novembre 2016

inter

Milan AC – Inter

Un derby qui a tenu toutes ses promesses et comme on n’en voit plus en France. Jamais fermé, et allant d’un but à l’autre pendant 93 minutes. Et c’est contre le cours du jeu, que Milan ouvre le score d’une jolie frappe enroulée petit filet opposé par Suso (42ème).

A la reprise, Milan pousse encore, mais c’est l’Inter qui égalise d’une frappe aussi magnifique qu’imparable, en pleine lucarne de Candreva (53ème). Et revoilà, l’espagnol Suso, 5 minutes plus tard qui mystifie toute la défense intériste et d’une jolie frappe croisée redonne l’avantage au Milanais (58ème).

L’inter pousse de plus belle pendant que les milanais reculent de plus en plus et en toute fin de match sur un ultime corner où même le gardien est monté, Périsic seul au deuxième poteau arrache l’égalisation (93ème).

Score final 2 à 2, dans un derby de feu pendant 93 minutes.

scb-logo

Bastia – Montpellier

Comment gagner, quand la dernière victoire date de 2003 ?

Bastia est comme qui dirait une bête noire au même titre que Sainté, Monaco et bien d’autres. Ce soir au prix d’un match terne, Montpellier, plus fort techniquement mais friable en défense, partait mal puisque dés le début Skiri marque contre son camp (6ème). Mais, ils peuvent s’estimer heureux car Bastia peut en marquer au moins deux de plus, et cela peut faire très cher à la mi-temps.

l’egalisation:

En début de seconde période, Montpellier rentrait mieux dans le match et c’est fort logiquement qu’ils égalisent sur une contre mener à 100 à l’heure. Centre au cordeau parfait de Camara pour Mounié qui marque à bout portant (55ème). Ensuite, Montpellier continue sur sa lancer mais c’est trop brouillon pour aggraver le score.

Score logique:

C’est, au final, un score tout à fait logique pour deux équipes qui ont eut chacune leurs mi-temps, sore final 1 à 1. Rendez-vous la semaine prochaine, à la Mosson, pour la réception de Nancy.

 

 

the-ball

Italie – Allemagne

C’est le choc de tous les matchs amicaux de ce mardi soir mais c’est un match dont le résultat a accouché d’une souris.

Cette rencontre fut plaisante, équilibrée où les deux équipes ont eu leur mi-temps, la première fut Allemande et la deuxième Italienne.

 

Les deux entraîneurs avaient décidés de faire tourner, histoire de se préparer au mieux pour les qualifications à la coupe du monde 2018 et c’est tant mieux car çà nous a permis de voir la relève de chaque coté. Score final 0 à 0.

fire

Comment passer l’hiver au chaud ?

 

Prendre deux bonnes équipes, une physique et une plus technique, et on assiste à une bonne première mi-temps où le premier quart d’heure fut bleu et où la dernière demi-heure, on c’est fait avoir comme des bleus car nous étions trop statique et nous n’avons jamais trouvé la solution pour les déstabiliser.

En seconde période, il n’a fallu qu’un quart d’heure pour que le match s’emballe et ce sont les suédois qui tire les premiers sur un coup franc, entrée de surface, qui finit, grâce à une trajectoire bizarre, au fond des filets (0 à 1). Six minutes plus tard, Pogba égalise, là-aussi, sur un coup franc bien frappé de Payet (1 à 1). Sept minutes plus tard, sur un bon centre de Pogba, coté droit, trouve le gardien qui, ne s’impose pas suffisamment devant Griezmann, pousse le ballon à Payet qui n’a plu qu’à pousser le ballon d’un joli tir enroulé pied droit.

Bref, une victoire dans la douleur mais qui fait du bien car elle nous permet de passer l’hiver au chaud. Prochain rendez-vous le 25 mars 2017 contre la bulgarie. Ce soir, les bleus ont fait le boulot puisqu’ils sont premier avec 10 pts devant la Suède avec 7 pts.