Mhsc – Asnl

Il y a des soirs où rien ne va.

Montpellier qui avait pris l’habitude de toujours marquer dans la première demi-heure, s’est contenté de trouver deux fois les montants pendant que les Nancéens se contentés de ne jamais tirer au but : pas une occase.

Une photo publiée par MHSC (@mhscofficiel) le

En deuxième période,

çà va mieux durant le premier quart d’heure mais pas au point de sauter en l’air, beaucoup trop brouillons pour çà. Ce n’est que dans les dernières minutes que les lorrains crurent crucifiés leurs adversaires, Ait-Bennasser, parti à la limite du hors jeu voit le ballon aller lécher le poteau de laurent Pionnier(88ème). Dans la continuité, ce furent autour de Bérigaud de manquer son face à face avec Schernik, expédiant son ballon au-dessus de la barre (89ème).
Oui, il y a des soirs comme çà où quand çà veut pas….

//