Étiquette : asnlmhsc

#asnlmhsc

Asnl – Mhsc

Allions-nous passer pour des quiches en Lorraine ?

(Quand on sait que l’on a pas encore gagné un match à l’extérieur !)

Eh bien non, de match il n’y en a pas eu car les montpelliérains eurent la bonne idée de marquer très tôt grâce à un très bon décalage de Dolly pour Roussillon coté gauche qui centre pour Mbenza, totalement seul à 10 mètres et qui pousse le ballon dans le but (10ème). 1 – 0 pour le Mhsc.

Dix minutes plus tard, nouveau beau mouvement plein axe de Mounié qui décale Boudebouz côté droit, qui prend de vitesse son défenseur et centre pour retrouver Mounié qui catapulte le ballon dans le but ( 20ème). 2 à 0.

Cependant, Montpellier baisse le pied et les lorrains en profitent pour sortir de leur torpeur, et se montrer dangereux mais, par maladresse ne réussissent pas à réduire la marque. Incontestablement, les pailladins ont maîtrisé cette première période.

En seconde période,

c’est bis repetita. La maîtrise est encore montpelliéraine et, c’est tout naturellement que Mbenza aggrave le score bien servi, côté droit, par un Boudebouz de grande classe ce soir. Mbenza qui expédie un missile sous la barre du portier Nancéen (60ème). 3 à 0 pour le Mhsc.

Plus rien ne sera marqué et les montpelliérains vont s’imposer pour la première fois à l’extérieur et ne passeront pas pour des quiches en Lorraine.

Asnl 0 – 3 Mhsc

Nancy

A. Robic (30) 
T. Badila (39) 
Y. Ait Bennasser (75) 

Asnl
Asnl
0 – 3
mhsc
mhsc
Montpellier HSC

 I. Mbenza (10)
 S. Mounié (19)
 I. Mbenza (60)
 N. Mukiele (56)
 L. Pokorný (70)

Mhsc – Asnl

Il y a des soirs où rien ne va.

Montpellier qui avait pris l’habitude de toujours marquer dans la première demi-heure, s’est contenté de trouver deux fois les montants pendant que les Nancéens se contentés de ne jamais tirer au but : pas une occase.

Une photo publiée par MHSC (@mhscofficiel) le

En deuxième période,

çà va mieux durant le premier quart d’heure mais pas au point de sauter en l’air, beaucoup trop brouillons pour çà. Ce n’est que dans les dernières minutes que les lorrains crurent crucifiés leurs adversaires, Ait-Bennasser, parti à la limite du hors jeu voit le ballon aller lécher le poteau de laurent Pionnier(88ème). Dans la continuité, ce furent autour de Bérigaud de manquer son face à face avec Schernik, expédiant son ballon au-dessus de la barre (89ème).
Oui, il y a des soirs comme çà où quand çà veut pas….